Une séance d'orthophonie à distance... ça se peut ?

teleorthophonie

L’heure d’orthophonie en clinique, bien que nécessaire pour l’enfant, est souvent perçue par le parent comme épuisante pour tout ce qu’elle demande. Ajoutez à ça ces parents dont l’enfant rencontre régulièrement plusieurs spécialistes ou cet autre parent dont plusieurs enfants ont des besoins particuliers et vous vous retrouvez avec un horaire digne d’un premier ministre et un parent qui brûle la chandelle par les deux bouts. 

De manière générale, les parents trouvent compliqué de faire « fitter » dans leur horaire une rencontre typique en orthophonie. Je les comprends d’ailleurs. Souvent, pour 1 heure de rencontre, ils doivent manquer un bon 2 heures de travail (si pas plus) en plus de faire manquer de l’école à l’enfant ou de devoir réorganiser leur horaire familial au complet alors que celui-ci a déjà l’air d’un jeu de Tétris…

C’est devant cette constatation que j’ai décidé de me tourner vers la téléorthophonie.

Télé…quoi?

La téléorthophonie c’est simplement le fait de faire de l’orthophonie à distance en direct de votre chez vous, et ce, où que vous vous trouviez dans le monde. 

Eh oui! Maintenant, avec la technologie, tout (ou presque) nous est accessible. L’orthophonie n’y échappe pas au contraire! Elle en bénéficie selon moi. 

Et ça fonctionne comment?

En fait, ça fonctionne sensiblement comme un rendez-vous classique en orthophonie sauf qu’au lieu de vous déplacer, vous pouvez le faire de la maison (wow!!!). Une heure de rendez-vous est déterminée à l’avance avec le client/parent, puis chacun se connecte sur la plateforme d’intervention à distance qui peut varier selon le professionnel (il existe plusieurs plateformes possibles : Skype, Zoom, Webex, etc). 

Comme pour un rendez-vous standard, il est toujours bon d’arriver un peu d’avance dans la salle d’attente virtuelle (p.ex. si vous fonctionnez avec Skype, connectez-vous à votre compte 5-10 minutes d’avance pour vous assurer que tout fonctionne). Aussi, si l’orthophoniste vous a envoyé du matériel à avoir en main, préparez-le d’avance pour ne pas perdre de temps en rencontre. Ensuite, l’orthophoniste « vient vous chercher » en démarrant la conversation. 

Ce qui est bien maintenant, c’est qu’avec toutes les fonctions de partage d’écran et les logiciels disponibles (et gratuits), il est possible de faire une panoplie d’activités en ligne sans pénaliser les apprentissages du jeune (d’ailleurs, les études démontrent que c’est tout aussi efficace qu’une thérapie classique pour certains types de clientèles). 

Est-ce que mon enfant est un bon candidat?

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, plusieurs clientèles peuvent profiter des avantages d’une thérapie à distance. Pour ma part, comme je travaille principalement avec les jeunes d’âge scolaire, je considère que c’est même un plus de leur offrir cela à distance, car les jeunes de la génération de mes clients sont pratiquement nés avec un ordinateur dans les mains, ce qui ne complique pas du tout leur tâche. Au contraire, ils sont même encore plus à l’aise qu’en personne pour la plupart. 

Personnellement, je propose rarement une rencontre à l’ordinateur pour les enfants de moins de 8 ans à moins que le parent ne puisse être à côté durant la rencontre. Pour les plus vieux, il arrive souvent que le parent laisse le portable sur la table de la cuisine par exemple et pendant ce temps, il prépare le repas. Ainsi, sans être assis directement à côté de l’enfant, il peut être tenu au courant de ce qui se fait tout en vaquant aux tâches ménagères. 

Comme il n’y a rien de mieux qu’un exemple pour comprendre, j’ai pensé vous dresser une liste des types de clients avec lesquels je travaille pour convaincre même les plus sceptiques 

  • Jeunes d’âge scolaire à partir de 8 ans qui présentent des difficultés en langage oral ou en langage écrit (autant évaluation qu’intervention).
  • Jeunes à partir de 10 ans et adultes qui présentent un bégaiement ou un bredouillement (autant évaluation qu’intervention).
  • Jeunes et adultes qui présentent une déglutition atypique (par contre, pour cette clientèle, je dois procéder à une évaluation en personne puisque je dois prendre des mesures physiques).

Pour ce qui est d’un client qui aurait des difficultés sur le plan de l’écriture, les parents me demandent souvent comment je vais faire pour le faire écrire… Eh bien j’ai tout plein de petits trucs dans mon sac (vive le partage d’écran) qui me donnent pratiquement l’air d’une magicienne aux yeux de mes clients. 

Hum… c’est pour moi ça!

Évidemment, ce que je vous ai écrit ci-dessus, ce ne sont que les grandes lignes pour vous expliquer un peu comment je travaille à distance. Par contre, il va de soi que j’adapte chacun de mes suivis selon les besoins et la réalité du client et de ses parents.  Ainsi, il est fort probable que d’un client à l’autre, le déroulement d’une séance à distance ne soit pas le même (ce qui est également le cas pour une séance d’orthophonie classique).

Si, après avoir lu ces lignes, vous envisagez un suivi à distance pour vous ou votre enfant et que vous êtes curieux d’en apprendre davantage, surtout, n’hésitez pas à m’écrire ou même à m’appeler pour qu’on discute plus précisément de votre situation, et ce, sans frais. Ce sera plus facile pour moi de vous expliquer comment on pourrait procéder et ainsi m’assurer que le suivi à distance correspond à 100% à vos besoins et à vos attentes. Et si ça ne vous convient pas, eh bien dites vous que dans le pire des cas, vous n’aurez que perdu quelques minutes de votre temps… et encore, car vous saurez maintenant beaucoup mieux de quoi la téléorthophonie retourne.